Bienvenue au Phare du Rhin

Parler une même langue pour s’entendre et se comprendre est l’une des conditions pour « faire société ». L’apprentissage du français est un levier à l'insertion sociale, professionnelle et culturelle, mais surtout à l'accès aux droits. Cet accès, pour les nouveaux arrivants et nouvelles arrivantes comme pour celles et ceux qui sont là depuis un certain temps, s'apparente le plus souvent à une errance au long cours dans le monde de Kafka. Force est de constater que de nombreuses personnes en France n’ont pas les moyens de participer pleinement aux différentes dimensions de la vie en société, et que cette situation touche plus particulièrement les personnes issues de l’immigration. La question cruciale qui se pose est dès lors la suivante : quels sont les obstacles à cette intégration qui pèsent en particulier sur les individus et les groupes d’origine étrangère ?

Une association étudiante œuvrant dans l’action sociale et culturelle

L’association étudiante le Phare du Rhin a vu le jour pour réaffirmer que la défense des droits humains est un engagement de chaque instant. Sans pathos, mais avec la conviction chevillée au corps, nous nous efforçons d’apporter des solutions concrètes aux difficultés du quotidien, grandes ou petites, qui sont souvent perçues comme insurmontables par une population souvent en détresse. Ce soutien peut prendre des formes variées dont nos cours de français et les permanences administratives d'accueil n’en sont qu’un aspect.

Strasbourg, terre d’accueil

Par cette initiative, c’est aussi tout notre attachement à la ville de Strasbourg et à son université que nous souhaitons exprimer. Fidèle à son humanisme rhénan, la ville et son université tiennent une place particulière au carrefour de l’Europe et dans nos cœurs : Strasbourg capitale européenne, siège du Parlement européen et du médiateur européen, du Conseil de l’Europe et de la Cour Européenne des Droits de l’Homme ; elle est dépositaire d’une longue tradition d’accueil qui a favorisé le brassage des cultures le long de ses canaux. À l’origine du mouvement Réseau européen des villes solidaires, la communauté et ses habitants ne cessent d'œuvrer en faveur de la reconnaissance de la diversité comme ressource pour le développement de la société et dont le Phare du Rhin souhaite porter haut et fort le message.